06 septembre 2018

RETOUR A MES PREMIERES AMOURS

Cet après-midi, j'ai renoué avec la calligraphie latine...

J'ai retrouvé avec bonheur, mais aussi un peu d'appréhension, mes encres, plumes et porte-plumes...

Après une première esquisse au stylo, puis un essai rapide à la plume, j'ai mis en page cette phrase qui me parle...

LE BONHEUR

Je vous la partage...

(calligraphie en onciales, un peu hésitante encore, le geste n'est plus très sûr.)

Posté par MJgodemel à 20:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 octobre 2011

CALLIGRAPHIE

Hier nous étions invités à l'ordination diaconale d'un ami... Ce fut une célébration très émouvante et très priante !

Comme petit cadeau pour se rappeler ce grand jour, je lui ai calligraphié une prière qu'il a choisie, c'est celle de Saint Ignace de Loyola. Je la trouve magnifique dans l'abandon de soi qu'elle demande...

prière de saint ignace de loyola

La calligraphie est faite en "Onciale", une écriture du Moyen-Age que j'aime bien par son côté tout en rondeur. Il n'y a que des majuscules et aucun accent.

L'encadrement a été fait en entre-deux verres avec une baguette bordeaux.

Je vous souhaite une bonne semaine de vacances et vous remercie de vos visites !

Posté par MJgodemel à 16:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2011

Plateaux peints

Une folle envie de revenir parmi vous !

 Coucou, me revoilou !

Et pour l'occasion, je vous montre deux plateaux peints pour des cadeaux de mariage :

"Bénédicte et Alexandre"

Plateau Bénédicte et Alexandre

et "Annick et Thibault" :

Plateau AT

Comme d'habitude, je m'inspire des faire-parts des futurs mariés pour les couleurs et la calligraphie des initiales ou des prénoms.

 

Posté par MJgodemel à 20:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2010

Monogramme.

J'aimerais bien savoir les broder, ces magnifiques monogrammes d'antan! Faute de pouvoir le faire avec une aiguille, c'est avec mon pinceau que je l'ai réalisé:

monogramme

Le support: une simple boîte de camembert! Mais je crois que cet exercice de style mérite un support un peu plus noble! A refaire, donc.

Posté par MJgodemel à 14:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2009

Pour les mariés de l'été.

Et voici les derniers plateaux de mariage...

Pour cette version, je reprends seulement les initiales des prénoms des mariés et j'imagine le plateau en fonction du faire-part.

Le premier, jeune, moderne, m'a un peu déroutée, mais j'imagine que le résultat plaira car je suis restée au plus près de l'esprit du faire-part:

plateau_confettis

Le second, beaucoup plus classique...

Pour peindre le coeur, je me suis inspirée du style "Eléonore Déco". Moi, j'adore...

plateau_coeur_rouge

Je vous montre le détail. Pour d'avantage de relief, je travaille toujours en 3 nuances: une couleur principale, une pour les ombres (ici terre d'ombre brulée) et du blanc pour la lumière.

coeur_rouge

Un plateau personnalisé à offrir?

Allez jeter un coup d'oeil dans ma boutique "anniversaire de mariage" (colonne de droite).

Pour 30 euros (+ frais d'envoi) je réalise votre commande dans un délai de 8 jours.

Il vous suffit de "contacter l'auteur" (bouton de navigation dans la colonne de droite) et je serai à votre écoute pour une création personnalisée et unique.

18 mars 2009

Les liens du mariage.

L'été dernier, il y a eu cela:

plateau_fournier

Un plateau peint façon "monogrammes calligraphiés". Le ruban stylisé pour représenter les liens du mariage, les dates pour l'anniversaire des dix ans de mariage, l'initiale centrale "F" pour le nom de famille, encadrée des deux initiales des mariés ("C" et "P"), et sur le tour les initiales de leurs trois enfants ("A", "C" et "E").

Et puis il y en a eu un autre...

Jusqu'à cette commande:

plateau_11

Spécialement réalisé pour la famille "T" dont Stéphanie et Philippe fêtent leurs 20 ans de mariage entourés de leurs quatre enfants Eléonore, Baudoin, Constance et Amaury.

Et comme je suis une bonne fée, je n'ai pas pu m'empêcher de rajouter cela:

plateau_A

Un cadre assorti pour mettre la photo du grand jour accompagné d'une bougie parfumée dans un petit pot de zinc relooké avec ficelle, perles de bois et coup de pinceau...

plateau_B

Pour vous aussi je peux réaliser ces petites choses sur commande:

plateau: 30 euros (plus frais d'expédition)

cadre: 12 euros (plus frais d'expédition)

bougie: 5 euros (plus frais d'expédition)

Pour passer commande "contactez l'auteur" via le bouton de la colonne de navigation en haut à droite.

17 mars 2009

Tuto plateau de mariage.

Pour réaliser votre plateau, il vous faut: un plateau (ah bon?), du papier de verre grain fin, de la sous-couche style Gesso, de la peinture acrylique (ici j'ai utilisé du blanc, de l'ocre et de la terre d'ombre brulée), un pinceau fin, une brosse plate large, du vernis, du papier calque, un crayon de papier 2B.

Temps de réalisation: assez variable en fonction du nombre de pauses... j'ai mis la journée en comptant le temps de la préparation du repas familial, des taxis pour les activités et de "quelques" pauses.

1° étape: ponçage du support avec du papier de verre à grain fin (120). Sur votre lancée, continuez en ponçant la table et le mobilier de jardin...

plateau_1

2° étape: réalisation de la sous-couche avec du gesso. Cette étape est indispensable car le "bois boit". C'est le moment d'une pause cigarette... très mauvais pour la santé!

plateau_2

3° étape: mise au point de l'avant-projet. Je travaille chaque initiale avec ses contours et sur du papier calque: cela permet de voir par transparence la position de chacune par rapport aux autres et de modifier leur place le nombre de fois nécessaire. Je décide du projet retenu lorsque celui-ci me semble équilibré "à l'oeil", mais je me sers aussi de quelques repères: les courbes des lettres les unes par rapports aux autres, les traits fins des initiales, etc... Maintenant, c'est la pause café!

plateau_3plateau_3

plateau_5

4° étape: mise en couleur des fonds. J'utilise tout simplement de la peinture acrylique pas trop diluée et une brosse plate. Peindre dans le sens du bois. Il vaut mieux commencer par peindre les couleurs claires: les éventuelles bavures sont ensuite facilement couvertes par les teintes plus foncées. En cas "d'accident", intervenir tout de suite avec un chiffon mouillé d'eau claire pour essuyer la tache. C'est l'heure de téléphoner à une copine...

plateau_6

5° étape: le projet retenu est décalqué (oui, oui, comme quand on était petite!) avec un crayon un peu gras (2B) et bien taillé pour la finesse du trait. Pour ne pas salir le travail avec de vilaines traces noires, je pose toujours un morceau de papier sous l'appui de ma main. Pause...quelqu'un pourrait me donner une excuse de pause?

6° étape: peinture des motifs en aplats (je ne travaille pas encore les nuances). En général, je choisis une couleur soutenue pour l'initiale du nom de famille et les dates, puis j'éclaircis pour les initiales des prénoms du couple, et enfin je choisis une teinte encore plus claire pour les initiales des enfants. Pause chaise longue: c'est la faute du soleil qui m'appelle trop fort!

plateau_8

7°étape: mise en relief en apportant à l'aide d'un pinceau très fin des touches de blanc pour la lumière et des nuances sombres pour les ombres. Une pause jus d'orange, cette fois, le soleil est vraiment trop chaud...

plateau_9

8° étape: vernissage (non, pas pour une expo, seulement pour rendre le plateau vraiment opérationnel en protégeant la peinture). Vous avez plein de possibilités quant au vernis (en bombe pour éviter les traces de pinceau, mat ou brillant, vitrificateur, etc...) Pour ma part, j'utilise un vulgaire vernis-colle (celui du serviettage) car il a l'immense avantage de permettre le nettoyage du pinceau à l'eau. Une pause s'impose: on a bien travaillé et maintenant il n'y a plus qu'à admirer!

plateau_10

plateau_11

18 février 2009

Calligraphie et généalogie.

Aujourd'hui, je vous montre un "vieux truc" du temps où j'avais le temps... mais du temps pour quoi, au juste?

Le temps de mettre en page et de calligraphier une histoire familiale,

le temps de coucher sur papier des noms qui ont traversé le temps pour exister encore à travers nous aujourd'hui,

le temps de réaliser une belle composition à garder pour prolonger un peu l'histoire,

le temps de transmettre aux enfants qu'une famille ne se construit pas en un jour...

calli1 Ce n'est pas moi qui ai réalisé les recherches généalogiques, elles avaient déjà été faites et publiées. J'ai "seulement" dessiné les branches de l'arbre à partir du plus vieil ancêtre connu pour arriver jusqu'aux plus jeunes de la famille. Pas très facile à équilibrer au niveau des branches, d'ailleurs, car on se rend compte qu'à une certaine époque et à la campagne les mariages entre "issus de germains" se pratiquaient facilement... d'où certains "croisements" plutôt tortueux!

calli2

Au centre de l'arbre, j'ai fait figurer le dessin à la plume d'une maison de famille. Sa place dans le temps correspond à peu près à son arrivée dans la famille. Elle existe toujours, quelque part dans le Bourbonnais et est habitée par un oncle et une tante.

calli3Au pied de l'arbre, deux petites miniatures et la représentation des armoiries.

Dans la mesure du possible, j'ai fait figurer les professions de chacun... et c'est comme cela qu'apparaissent des générations de juristes et de médecins de pères en fils.

A une époque où on nous parle de mobilité professionnelle et où un jeune ne peut souvent pas envisager d'exercer le même métier sa vie durant, il est édifiant de constater qu'une profession s'exerçait alors sur plusieurs générations...

Posté par MJgodemel à 14:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,